Académie de Nîmes

Les académiciens célèbres


Jean-François Séguier
, (1703-1784).
Erudit en archéologie, géologie, paléontologie, botanique, astronomie, il rassembla dans un esprit scientifique, des collections qu’il ne cessa d’enrichir. En 1759, il découvrit l’inscription de la frise de la Maison Carrée. Par son esprit éclairé, J-F Séguier fut constamment en contact avec tous les savants de son temps et sa maison le lieu de rencontre de toute l’intelligentsia européenne.


Madame la Baronne de Bourdic
, (1744-1802).
Amie de Voltaire et de Benjamin Constant, elle tenait un Salon littéraire à Nîmes, publia dans l’Almanach des Muses et fut la première femme à entrer à l’Académie en 1781 où elle est élue correspondante.


Suzanne Verdier-Allut
, (1745-1813),
poétesse célèbre au XVIIe siècle et début du XIXe siècle. Elle est élue à l’Académie en 1807.


Jules Salles
, (1814-1900),
peintre, va jouer pendant plus d’un demi-siècle, un rôle prééminent non seulement dans les arts, mais aussi dans le domaine des Lettres où il excelle.


François Guizot
, (1787-1874),
né à Nîmes, protestant, voltairien et orléaniste fidèle. Grand croix de la Légion d’honneur, il fut professeur à la Sorbonne, député, ministre, ambassadeur. Orateur politique, critique, grammairien, historien, il est élu à l’Académie française en 1836 où il joua un rôle important.


Jean Reboul
, (1796-1864).
Boulanger, mais aussi poète et même député en 1848. Il encouragea le mouvement félibréen et était en relation, entre autres, avec Roumanille, Aubanel et Mistral.


Emilien Dumas
, (1804-1870),
Géologue éclairé du XIXe siècle, le Muséum de Nîmes conserve une grande partie de ses nombreuses collections touchant la botanique, la géologie. Le musée archéologique de Nîmes conserve les collections d’antiquité gallo-romaine.


Gaston Boissier
, (1828-1908),
Professeur de rhétorique au lycée de Nîmes, professeur au Collège de France, à la Sorbonne, à l’Ecole Normale Supérieure. Il entre à l’Académie française en 1876, devient secrétaire perpétuel en 1895.


Henri Bauquier
, (1873-1952),
Journaliste, adjoint à l’Instruction publique de la ville de Nîmes. L’un des principaux fondateurs du Musée du Vieux Nîmes et de l’Ecole antique. Spécialiste de l’histoire et de l’iconographie du Comte de Chambord.


Emile Espérandieu
, (1857-1936),
Militaire, épigraphe, archéologue, membre de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres. Auteur du Recueil général des bas-reliefs de la Gaule romaine, 1904.